Café Liberté

L’ouverture du Café Liberté par Benoît Castel sur les hauteurs de Ménilmontant a été une petite révolution pour les habitants du quartier. Non pas parce que celui-ci manquait de bonnes boulangeries (quoique), ni de pâtisseries (re-quoique) mais il manquait assurément d’un endroit top où bruncher. Coup d’bol : avec le Café Liberté, on a gagné les trois d’un coup. 

Le brunch dominical est l’occasion de découvrir ce que Liberté fait de mieux. Le pain au muesli, le financier et surtout, surtout, le clafoutis. D’ordinaire plutôt boudé par la hype et relégué au rang des pâtisseries d’hier sans trop d’intérêt, le clafoutis Liberté en a suffisamment sous le capot pour vous convaincre de grimper la côte Ménilmontant en vélo pour aller le déguster. La madeleine, elle, un peu moins. Ce n’est clairement pas elle qui vous fera revenir. Les amateurs préféreront définitivement celle de la Pâtisserie des Rêves, bien meilleure. Le cheesecake ne se défend pas mal non plus, tout comme la tartelette à la crème, la pâtisserie signature de Benoit Castel. 

Succès oblige, l’endroit est un peu bondé le week-end. Les plus sauvages peuvent tester l’adresse en semaine, l’après-midi (le clafoutis y sera aussi), bien plus calme. Une bonne alternative pour profiter de la déco unique de cet endroit, et de taper la tchatche aux serveurs, très agréables.

Café Liberté 39 rue des Vinaigriers dans le 10ème, ou au 150 rue Ménilmontant, dans le 20ème. 27 euros le Brunch à volonté… et propose également une formule petit-déj.

IMG_3199

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s