Letterpress de Paris

Là, je sais pas trop par où commencer. Ca fait 10 mn que je tape puis efface la première phrase de cet article sans avoir encore réussi à trouver une accroche à la hauteur de mon coup de cœur pour Letterpress de Paris. Cette marque de papeterie, c’est un condensé de choses qui me parlent, m’enthousiasment, me touchent. C’est con, on ne parle que de cartes. Mais parole d’accro à la papeterie, il ne s’agit pas de cartes comme les autres.

Ces cartes là, Mesdames Messieurs, racontent une histoire. L’histoire d’un gars, Jean-Frédéric, le plus addict à la belle papeterie d’entre nous, qui a imaginé la rencontre entre deux jolis mondes, l’un en crise et l’autre en vogue : la typographie et le graphisme. LA BONNE IDEE.

C’est quoi au fait la typo ?

slideshow_2

Si tout le monde voit à peu près ce qu’est le graphisme, la typographie, c’est peut-être moins le cas. Donc pour ceux qui ne voient pas trop – n’ayez surtout pas honte et réjouissez-vous, vous allez mettre la plume dans un nouveau monde complètement dingue – c’est cet art d’inscrire en creux des mots, des dessins, pleins de trucs, sur du papier. Alors que l’impression numérique se contente de jeter l’encre sur le papier, la typo permet en plus de créer un délicat relief, qui donne une toute autre allure à l’impression. 

Pour cela, le dessin est scanné, puis reproduit sur une plaque auparavant en plomb mais désormais en magnésium,  zinc ou dans un matériau composite appelé photopolymère (soyons précis),  qui sert ensuite de tampon. C’est là toute la difficulté de cette technique : parvenir à trouver la bonne pression, pour obtenir le bon relief, adapté au grammage du papier, tout ça sur de vieilles bécanes, allemandes principalement, qui datent pour la plupart des années des années 60/70.

Et concrètement ça donne ça :

De la typo au letterpress

Vu l’âge des machines, vous aurez pigé que le métier de typographe est un vieux métier. Un savoir-faire mis à mal par l’avènement du numérique et les avantages infiniment supérieurs que semblait promettre cette nouvelle technologie. Dans les années 80/90, beaucoup d’imprimeries ferment alors leurs portes et celles qui se maintiennent se bornent souvent à une utilisation très classique de la typographie, presqu’un peu ringarde.

Heureusement, il y des mecs comme Jean-Frédéric, qui, soucieux de ne pas voir ce métier disparaître, se sont dit qu’on pouvait peut-être faire renaître ce savoir-faire en l’associant à des graphistes ou des illustrateurs qui ont le vent en poupe, afin de sortir des impressions plus modernes, osées, voire loufoques. Et c’est cette nouvelle approche de la typographie, très répandue aux States et en Angleterre,  qu’on appelle « letterpress »… Vous me suivez ?

C’est dans ce mouvement que s’inscrivent Jean-Frédéric et sa marque. Travaillant avec 2 (anciennes) imprimeries parisiennes, il a réussi à convaincre des jeunes pousses de graphistes/dessinateurs/illustrateurs tels que Matthias Lehmann, Tina Tictone, Audrey Leroy ou Little Madi de collaborer avec lui, en dessinant ponctuellement ou régulièrement de nouvelles cartes aux messages souvent drôles, décalés et surtout pas gnangnan pour un sou. Des cartes si jolies qu’on aurait limite envie de se les envoyer à soi-même, ou de les encadrer. Petit échantillon de mes chouchoutes :

La bonne nouvelle, c’est que Letterpress de Paris propose aussi de mettre ce savoir-faire à disposition de vos besoins. Cartes de visite, faire-part, affiche à produire ? Appelez-les :-)

Et la super bonne nouvelle, c’est que des carnets arrivent tout bientôt. Vu le soin apporté à la réalisation des cartes, je sais pas vous, mais moi, c’est le genre d’info qui me met en transe :-)

Letterpress de Paris
En vente sur le site et aussi ici

Publicités

2 réflexions sur “Letterpress de Paris

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s